Religion = DSM.


RDSM est une organisation québécoise qui milite pour que toute adhérence à une religion ou une secte soit inscrite au Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM). Par conséquent, elle milite aussi pour l'abolition de tout enseignement se rapportant à la religion dans toutes classes d'école. Son but est, au minimum, de faire pour le Québec ce qu'Aristide Briand a fait pour la France en 1905 grâce à sa "Loi de séparation des églises et de l'état": Instaurer, inconditionnellement, sans possibilité "d'accommodements raisonnables", la laïcité stricte.



Le nombre effarant de manipulations et d'affirmations persécutantes inscrites dans les textes sacrés les plus populaires fait en sorte qu'il est fortement improbable qu'une personne puisse adhérer à (pour ne nommer que celles-ci) une religion abrahamique (catholicisme, judaisme, islam) volontairement. Pour toutes les autres religions ou sectes, nous savons déjà que tout dogme est une manipulation, et que toute affirmation qu'un être surnaturel puisse avoir un quelconque contrôle sur l'homme ou la nature est une manipulation. Pour toute adhérence à une religion ou une secte, des croyants "modérés" aux ministres du culte, la soumission librement consentie et le syndrome de stockholm sont une nécessité.

Nous militons donc pour que toute adhérence à une religion ou une secte soit inscrite à la liste des maladies mentales du DSM. Nous militons donc aussi pour que toute propagande religieuse soit interdite par la loi, et que toute utilisation de livres religieux ou textes sacrés dans le but "d'éduquer" soit puni par la loi. Considérant le budget pratiquement illimité de certaines sectes et religions, nous espérons des lois aussi strictes que celles du traffic de drogue pour contrer cette "pandémie d'opium du peuple" qui fait, dans les cerveaux, des ravages invisibles qui deviennent, lorsque la réalité en est victime, bien plus nuisibles que les drogues les plus dangereuses.

facebooktwitter
Vous pouvez me contacter à ledechaine@ledechaine.quebec.